11e édition, Foire Georges Liautaud - Noailles, les 5, 6, 7 octobre 2018
AfricAmericA.org
Actualité

Retrospective Serge Jolimeau, au Musée Georges Liautaud (Octobre 2013)

Dans le cadre de la semaine de clôture du Programme ARCADES, financé par l'Union Européenne, la Fondation AfricAméricA présentait une rétrospective du sculpteur Serge Jolimeau au Musée Georges Liautaud de la Croix-des-Bouquets.



Cette exposition coïncidait avec le lancement de la foire traditionnelle (7e édition) de l'Association des Artistes et Artisans de la Croix-des-Bouquets (ADAAC). L'inauguration de l'exposition, le 4 octobre 2013, a rassemblé des personnalités officielles, des diplomates, le représentant de l'Union Européenne, l'Ambassadeur de France et son épouse, les membres de la mairie et le député de Croix-des-Bouquets, des artistes de la communauté de Noailles, beaucoup d'enfants.

La designer Pascale Théard qui conduit, à titre de Chef de Projet, les travaux d'aménagement du village de Noailles, avec le support du président Martelly et du Ministère de la Planification, a été invitée à faire le point sur cette ambitieuse entreprise (voir article sur la visite du président Martelly / Promesses tenues au village de Noailles, à Croix-des-Bouquets). L'ingénieur Philippe Larouche de la firme LGL SA, responsable de la conception et de la supervision des aspects techniques, a présenté un panorama de l'aménagement de la zone, infrastructures, circulation, eau courante, drainage, gestion des risques, etc...

L'exposition du Maître Serge Jolimeau a été conçue et scénographiée par l'artiste Maksaens Denis, Directeur artistique de la Fondation AfricAméricA.

Plus d'une vingtaine d'œuvres en tôle découpées permettaient au public d'apprécier l'évolution du dessin et de la technique du maître sur une période d'une trentaine d'années. Les pièces les plus anciennes datent des années 80.

Serge Jolimeau, le doyen des sculpteurs de Noailles, est né en 1952 un an avant la rencontre historique du forgeron Georges Liautaud et de l'Américain Dewitt Peters, directeur du Centre d'art haïtien qui fera de la sculpture en tôle découpée, la première activité de ce petit village rural de Noailles. Jolimeau sera lui-même, élève de Liautaud et plus tard des frères Louis Juste. Mais, c'est avec l'exposition itinérante "Les forgerons du vodou", montrée en Amérique du Nord et en France qu'il acquerra une véritable notoriété internationale. Depuis, Serge Jolimeau expose régulièrement aux USA et en France, ces œuvres ont rejoint les principales collections privées et publiques d'art haïtien.

Malgré cet aura international, ce prestige mérité, Serge Jolimeau est un être d'une rare modestie, un visionnaire dévoué au développement de son village et ses œuvres demeurent tout à fait abordables, ses prix affichent des tarifs raisonnables.

Vendredi 29 Novembre 2013
AAA
Lu 486 fois

La Fondation | Annonces | Actualité | Forum transculturel d'art comtemporain 2015 | _TRANS- | Forum transculturel d'art contemporain 2011 | Forum transculturel d'art contemporain 2008 | PROJETS | Le Centre culturel AfricAmericA | Forum transculturel d'art contemporain 2006 | Sculptures pour La Paix | Regards croisés - La Réunion, avril 2005 | ACTES - Résidence Marseille, juin 2005 | Forum multiculturel d'art contemporain 2004

Design et Marketing des produits d'artisanat - Participants à la formation à Noailles le 7/11/16 - © Fred Mogin
WEB4212
WEB4231
WEB4190
WEB4226
WEB4198
WEB4195